Archives | Les positions officielles Flux RSS pour cette section

Enseignement intensif de l’anglais et défense de la langue française – Le gouvernement manque de cohérence

MONTRÉAL, le 7 mars 2013 /CNW Telbec/ – Malgré l’annonce de l’abandon par la ministre de l’Éducation, Marie Malavoy, de l’obligation de généraliser l’enseignement intensif de l’anglais en 6e année d’ici 2015-2016, la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) exprime sa profonde insatisfaction à l’égard de la décision de la ministre qui, dans les faits, maintient et […]

Poursuivre la lecture Commentaires { 0 }
En passant

Enseignement de l’anglais, langue seconde dans les écoles du Québec – la ministre Malavoy annonce un assouplissement des mesures

Québec, le 7 mars 2013. — Afin d’établir une approche équilibrée et respectueuse des milieux dans l’enseignement de l’anglais, la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Marie Malavoy, a annoncé aujourd’hui que le gouvernement levait l’exigence, pour toutes les écoles primaires francophones du Québec, d’offrir en 6e année l’enseignement intensif de l’anglais, […]

Poursuivre la lecture Commentaires { 0 }
Lien

Québec opte pour l’anglais intensif

Selon le Journal de Québec, le gouvernement permettra l’anglais intensif en 6e année du primaire. . Le gouvernement n’a jamais été contre cette mesure; . Le PQ a toujours questionné le fait que la mesure était imposée unilatéralement sans se soucier des élèves en difficulté; . Le gouvernement repoussera l’échéance de 2015 qui avait été […]

Poursuivre la lecture Commentaires { 0 }
Lien

Des parents inquiets pour l’anglais

La Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) est sur ses gardes avec l’arrivée au pouvoir d’un nouveau gouvernement qui menace de stopper l’implantation du programme d’anglais intensif.

Poursuivre la lecture Commentaires { 0 }
Lien

Anglais intensif: à chaque école de décider, disent PQ et CAQ

Le gouvernement Charest est allé trop loin en voulant imposer l’anglais intensif à tous les élèves de sixième année d’ici 2015, jugent le Parti québécois (PQ) et la Coalition avenir Québec (CAQ), qui veulent rectifier le tir.

Poursuivre la lecture Commentaires { 0 }