Archives | Nos actions Flux RSS pour cette section

Enseignement de la langue seconde – Anglais intensif : la fuite en avant continue

Quelle sera la motivation des allophones à s’intégrer à la majorité francophone si on exige que chaque Québécois parle anglais de façon «spontanée et assurée»? Après avoir tenté d’imposer l’enseignement de l’anglais en première année au début des années soixante-dix, le gouvernement de Robert Bourassa avait dû reculer devant les études scientifiques qui indiquaient que […]

Poursuivre la lecture Commentaires { 0 }

Rapport d’activités

Bonjour à vous toutes et tous, En ce premier juillet, veille du Forum mondial de la langue française qui s’ouvre demain à Québec, nous avons cru bon reprendre contact avec vous afin de faire un retour sur les diverses actions que nous avons menées au cours de l’hiver concernant la mesure d’anglais intensif annoncée par […]

Poursuivre la lecture Commentaires { 0 }

Rencontre avec l’exécutif de la Fédération des Comités de Parents

Le 23 février 2012, nous adressions une lettre  à la Ministre de l’Éducation  - alors Mme Line Beauchamp –  et au Président de la Fédération des Comités de Parents, M. Gaston Rioux où nous demandions un moratoire sur l’application de la mesure d’enseignement de l’anglais intensif en 6e année. Pour faire suite à cette lettre […]

Poursuivre la lecture Commentaires { 0 }
En passant

Demande d’appui aux comités de parents du Québec

La semaine dernière, nous avons fait parvenir à la Fédération des comités de parents du Québec un dossier à distribuer dans tous les comités de parents. Ce dossier rassemble nos différentes interventions jusqu’à maintenant ainsi qu’une lettre destinée aux membres des comités de parents, leur demandant d’appuyer notre demande de moratoire. Nous sommes présentement en […]

Poursuivre la lecture Commentaires { 0 }
Lien

Anglais intensif en 6e année – Des parents réclament un moratoire

Des parents opposés au programme d’anglais intensif en 6e année réclament un moratoire sur son implantation. Dans une lettre envoyée à la ministre de l’Éducation et à la Fédération des commissions scolaires, ces parents de plusieurs régions au Québec se disent inquiets et déçus qu’un débat plus profond sur la question n’ait pas été tenu.

Poursuivre la lecture Commentaires { 0 }